Accueil > Bien Choisir / Bien utiliser >

Guide d'achat pour bien choisir un reflex

Guide appareil photo reflex

Tous nos conseils pour bien choisir votre appareil photo reflex



Cela ne fait aucun doute, les reflex sont les appareils photos les plus perfectionnés et performants du marché. Ils offrent généralement une bien meilleure qualité d'image, et disposent de plus de fonctionnalités que les compacts et les bridges. Boîtier standard de tout bon photographe, le Reflex permet de prendre exactement en photo ce que vous voyez dans le viseur grâce au déclenchement immédiat sans temps de latence.

Evolutifs, ces appareils vous permettront de réaliser tous les clichés possibles et imaginables. Quelles sont leurs spécificités ?


Comme son nom l'indique, un appareil photo reflex n'est ni plus ni moins qu'un appareil photo. Cependant, un certain nombre de caractéristiques spécifiques en font un appareil à part. Trois particularités doivent être réunies simultanément pour qu'il soit possible de parler d'appareil photo reflex.

Un visée spécifique

La première particularité d'un appareil reflex tient à son mode de visée. Contrairement aux appareils compacts, les mesures et surtout la visée se font au travers de l'objectif (on parle alors de TTL pour "Through The Lens", "au travers de la lentille"). Contrairement aux autres appareils, la visée TTL se fait, comme son nom l'indique, par le biais de l'objectif. Ce dernier sert donc à la fois à la visée et à la prise de vue. Comment ça marche ? Un système de miroir articulé et de prisme dévie la lumière du capteur vers l'œilleton. Le miroir se relève lorsque le photographe déclenche, le capteur reçoit ainsi la lumière et enregistre l'image. De fait, ce que le photographe aperçoit dans le viseur correspond exactement à ce qui sera photographié.

De même, l'ensemble des mesures effectuées par l'appareil, telle que la luminosité ou encore la mise au point, est effectué à partir de ce que "voit" l'objectif, permettant une précision optimale. Dans ce cas, l'écran ne sert qu'à afficher certains réglages et à visionner un aperçu des photos déjà prises.

À l'inverse, les appareils photo compacts ont un système de visée indépendant du bloc optique et vont baser leurs mesures et présenter au photographe une image légèrement différente de l'image qui sera réellement capturée.

La visée reflex permet donc de cadrer avec une grande précision et de travailler manuellement la mise au point, afin d'ajuster la netteté de l'image. De plus, au travers de l'œilleton de visée, le photographe perçoit une image claire et précise, alors que les écrans des appareils compacts ont tendance à assombrir l'image et à manquer de précision.

Malgré les nombreux avantages de la visée reflex, il peut cependant être utile de pouvoir cadrer via l'écran, comme sur un appareil photo compact classique. Depuis quelques années, les fabricants d'appareils reflex ont donc développé un mode de visée alternatif, nommé "Live View". Ce dernier permet de viser et cadrer par l'écran, moyennant quelques inconvénients, comme une mise au point moins rapide et moins précise. De plus, comme pour les appareils compacts et bridge, la visibilité de l'écran est réduite en plein soleil.

Un capteur spécifique

La seconde particularité d'un appareil photo reflex est d'utiliser un capteur différent des appareils photo traditionnels. Le capteur peut être considéré comme le cœur d'un appareil photo. Il s'agit du composant qui va schématiquement recevoir la lumière, la convertir en données numériques et générer la photo, son influence sur la qualité des images produites est donc très importante.

L'un des premiers rôles du capteur est donc grossièrement de capturer la lumière. Or les capteurs des appareils photo reflex ont un énorme avantage comparativement aux capteurs des appareils photo traditionnels : ils sont beaucoup plus grands. De fait, ils capturent bien plus de lumière et peuvent générer une image plus nette, plus précise et plus détaillée, y compris en cas de basse luminosité.

Plus un capteur est grand, plus les photosites (éléments capturant la lumière) le composant le sont également. Il s'agit là de la grande force des appareils reflex, dont les capteurs sont généralement entre 8 et 12 fois plus grands que des capteurs d'appareils photo compacts, capturant ainsi bien plus de lumière.

Cependant, même au sein des reflex, il existe différentes tailles de capteurs, expliquant certaines différences techniques et tarifaires entre certains modèles d'appareils reflex. On distingue trois grandes familles de capteurs au sein des appareils reflex (du plus petit au plus grand) :

  Micro 4/3 (environ 13 x 17 mm) : Ce format de capteur est essentiellement utilisé par Olympus et Panasonic pour produire des appareils plus compacts que la moyenne.

  APS-C (environ 23 x 15 mm) : C'est le format le plus répandu au sein des appareils photo reflex, de l'entrée au haut de gamme.

  Full Frame (24 x 36 mm) : Ce format de capteur correspond précisément à la taille des anciennes pellicules. Il est réservé aux appareils hauts et très hauts de gamme.

À titre de comparaison, la taille des capteurs des appareils compacts se situe entre 4 x 5 mm et 5 x 7 mm pour les plus grands. On le voit, les appareils reflex ont un avantage considérable comparativement aux appareils compacts.

Des objectifs interchangeables

Dernière caractéristique indissociable des appareils photo reflex : leur objectif interchangeable. Un reflex est en effet composé d'un boîtier et d'un objectif, indépendants l'un de l'autre. Si le boîtier constitue le cœur de l'ensemble, l'objectif en représente les yeux. Comme nous l'avons vu, c'est par ce dernier que passe la lumière destinée au capteur, il impactera donc directement et fortement sur la photo finale.

Contrairement aux appareils compacts dont l'optique ne peut être changée, les reflex permettent de changer d'objectif à loisir. Chaque optique possède des caractéristiques propres en termes d'angle de prise de vue, de luminosité, de zoom etc, permettant ainsi d'utiliser une optique précise dans chaque situation, afin d'obtenir le meilleur cliché possible. Un appareil reflex permet donc de s'adapter très précisément à de nombreuses situations, alors qu'un appareil compact ne peut utiliser que son optique d'origine.

Il existe globalement trois grandes familles d'objectifs à destination des appareils photo reflex :

  Les objectifs grand angle couvrent un large angle de vue, sans pour autant déformer l'image comme le ferait un fish eye (objectif très grand angle). Ils agissent sur la perspective, l'avant-plan est grossi et l'arrière-plan est diminué. Idéal pour les endroits à faible recul (ex : intérieur).

  Les objectifs standards ou transstandards permettent d'obtenir un angle de vue plus ou moins équivalent à celui de l'œil humain. Selon les modèles, ils peuvent commencer en grand-angle et terminer leur course en téléobjectif, permettant de remplacer deux ou trois objectifs.

  Les téléobjectifs (couramment appelés "zoom") grossissent les images et aplatissent la perspective. Les objets lointains paraissent très proches, ils sont donc utiles pour photographier des objets ou animaux éloignés. Cependant, leur angle de vue est assez réduit.

Il est à noter que certains objectifs peuvent être dotés de capacités dites "macro", qui leur offrent la possibilité de photographier des sujets de très près (quelques centimètres parfois) permettant de photographier des sujets de petite taille.

Une meilleure qualité d'image

L'un des arguments des reflex par rapport aux appareils compacts est la qualité des photos obtenues par rapport à ces derniers. Ce gain de qualité est lié à l'accumulation de nombreux éléments.

Le premier d'entre eux concerne le capteur. Comme expliqué auparavant, un capteur de reflex est entre 8 et 12 fois plus grand qu'un capteur d'appareil photo compact. Il capture donc plus de lumière, assurant ainsi une bien meilleure photo et une sensibilité ISO accrue.

Le second facteur entrant en ligne de compte est tout simplement l'optique. La lumière devant traverser cette dernière avant d'atteindre le capteur, une optique médiocre limiterait ce dernier. Aujourd'hui, les objectifs livrés en standard avec les boîtiers reflex proposent des formules optiques complexes, à même de limiter les pertes de détails et les imperfections qu'il est possible de constater sur les appareils compacts (déformations, franges pourpres...).

Un autre point important explique la meilleure qualité d'image des reflex : l'électronique embarquée. Une fois la lumière capturée par le capteur, une puce de traitement électronique va se charger de traiter les informations reçues pour en faire un fichier informatique. Les appareils photo reflex intègrent généralement les puces les plus abouties des fabricants et sont de plus associées à des quantités de mémoire plus importante, leur permettant de traiter plus de données simultanément.

Une sensibilité ISO exceptionnelle

Un autre avantage des reflex tient à leur capacité à prendre des photos en basse luminosité, là ou les appareils compacts produisent une image sombre et dégradée. Cette capacité est liée à une meilleure gestion du bruit numérique, lui-même lié pour partie à la taille des photosites du capteur.

Les photosites composant le capteur peuvent être vus comme de minuscules panneaux solaires : ils produisent une impulsion électrique lorsqu'ils sont atteints par de la lumière. Des photosites de petites tailles nécessitent d'amplifier fortement leur signal avant traitement. En cas de basse luminosité, l'image aura alors un aspect granuleux et perdra en détail (phénomène de "bruit numérique"). À l'inverse, les photosites d'appareils reflex produisent un signal plus fort qui n'aura pas besoin d'être amplifié, le bruit sera ainsi bien plus faible.

Très utiles pour conserver des détails à la fois dans les ombres et dans les hautes lumières, les gros photosites du Reflex peuvent également capturer plus de lumière sans saturer. Les grands écarts de luminosité ne vous empêcheront plus d'obtenir des photos bien détaillées !

Cet avantage permet aux appareils reflex de monter plus haut en ISO (sensibilité à la lumière), et de profiter d'une image plus détaillée à sensibilité ISO équivalente. À l'heure actuelle, la grande majorité des appareils photo reflex peuvent dépasser les 3200 ISO (certains montent jusqu'à 25 000 ISO) et conservent une image nette et sans grain jusqu'à 1600 - 3200 ISO. Les appareils compacts ne dépassent que rarement les 1600 ISO et présentent du grain dès 400 ISO. Lorsque la lumière vient à manquer, les reflex s'avèrent donc être de précieux alliés.

Un contrôle complet

Les appareils reflex sont également appréciés des photographes amateurs car ils laissent un contrôle total des paramètres de prise de vue. Que vous souhaitiez isoler un sujet en floutant l'arrière-plan, renforcer une impression de mouvement en laissant apparaître un effet de filé ou encore choisir précisément la zone de la photo sur laquelle faire le point, vous pourrez choisir précisément la composition de votre cliché.

Pour ce faire, les appareils photos reflex possèdent un mode entièrement manuel, laissant l'utilisateur régler lui-même l'ensemble des options du boîtier. On y trouvera des réglages aussi divers que la balance des blancs, la correction d'exposition, l'ouverture, le temps de pose, la sensibilité ISO... De par le nombre de paramètres à prendre en compte, ce mode permet un contrôle total de l'image, mais est réservé aux utilisateurs les plus avertis.

En parallèle, les appareils reflex proposent également des modes semi automatiques, le plus souvent désignés par les lettres P, S, et A. Dans ces modes, une partie des réglages est effectuée automatiquement par l'appareil, l'utilisateur gérant les paramètres restants.

Enfin, la majorité des appareils photo reflex d'entrée et de milieu de gamme intègrent un mode entièrement automatique qui permet au photographe de se concentrer exclusivement sur le cadrage et la prise de vues, tandis que l'appareil s'occupe d'adopter les réglages qu'il pense appropriés à la scène photographiée.

Actuellement, les reflex cherchent à apporter une qualité photo optimale et des réglages complets et non bridés aux experts, tout en améliorant constamment leurs automatismes et leur interface pour les photographes amateurs. Désormais plus performants, plus complets mais aussi plus simples d'utilisation, ils sont réservés à un public certes exigeant, mais pas nécessairement technicien.

Une réactivité inégalée

Le reflex se démarque des autres catégories d'appareils photo grâce à sa très grande réactivité. La plupart des reflex s'allument en une seconde à peine et se déclenchent dans la seconde qui suit, permettant de prendre un cliché en quelques secondes seulement. Très pratique pour prendre des scènes sur le vif !

La grande rapidité des reflex se ressent également dans le temps d'attente entre la prise de deux photos : il est possible d'enchaîner la prise de plusieurs photos rapidement, sans attendre que l'appareil enregistre la photo précédente. Pour les photos de sujets en mouvement ou de sport, ces appareils proposent même un mode rafale, capable de prendre plusieurs clichés par seconde !

Contrôler la profondeur de champ

Vous souhaitez volontairement rendre flou un arrière-plan ou un avant-plan, pour détacher un visage ou masquer un décor ? Sachez qu'avec un Reflex, il vous est possible de contrôler ce flou (on parle de "profondeur de champ") lié à la taille physique de l'image projetée sur le capteur. Augmentez ou réduisez la profondeur de champ pour régler le netteté des éléments que vous souhaitez photographier !

Focus : la vidéo sur les appareils reflex

Depuis quelques années, les appareils photo reflex sont dotés d'une nouvelle capacité et peuvent réaliser des vidéos. Il est alors possible d'utiliser les mêmes objectifs que pour les photos, pour s'adapter à n'importe quelle situation. De plus, les capteurs de grande taille équipant les appareils reflex permettent de jouer sur la profondeur de champ, afin de gérer précisément les zones nettes et les zones floues. En contrepartie, la qualité sonore est souvent de moins bonne qualité que celle d'un caméscope, et il est nécessaire de faire le point à la main (pas d'autofocus).

Flash

Si la grande majorité des reflex ont un flash intégré, la puissance et les réglages offerts par ces derniers peuvent ne pas suffire pour les amateurs éclairés ou les passionnés. Dans ce cas, il est possible d'ajouter un flash dit "cobra".

Ce flash externe vient s'adapter à l'appareil et permet de régler très finement la quantité de lumière qui sera produite lors de l'éclair. Il est également possible de laisser le flash déterminer seul et automatiquement l'exposition qu'il estime être la plus adapté.

Étuis et sacs

Contrairement aux appareils compacts, et même s'ils s'amincissent de génération en génération, les reflex ne peuvent être transportés dans une poche. Il convient donc de les transporter dans des étuis ou sacs spécifiques. Les étuis ont l'avantage d'être peu encombrants, et proposent le plus souvent une poignée pour le porter et une lanière pour l'installer en bandoulière. Il est généralement possible d'y installer un appareil reflex accompagné d'un objectif standard.

Il existe en parallèle des sacs à dos spécifiquement pensés pour les reflex. Ils sont plus volumineux, mais également plus spacieux. Il est le plus souvent possible d'y installer un appareil reflex accompagné d'un objectif standard, plus un objectif de rechange et quelques accessoires. Certains modèles permettent même de ranger plusieurs objectifs complémentaires (y compris des téléobjectifs) ou des flashs !

Trépieds et monopods

Lorsque l'on souhaite cadrer efficacement, prendre une photo de paysage ou encore utiliser un temps d'exposition élevé, il est impératif de garder l'appareil stable. Les trépieds et monopods (trépied disposant d'une seule patte) permettent de poser l'appareil en toute sécurité et de cadrer sans risque de bouger, évitant ainsi les flous.

Les trépieds sont hauts (certains peuvent monter jusqu'à plus d'1m80), très stables et peuvent proposer des commodités telles un ou plusieurs niveaux à bulle. Les monopods sont moins encombrants et rapides à utiliser, et s'avèrent donc très pratiques dans les endroits où il n'est pas possible d'installer un trépied.

Accessoires d'entretien

Un appareil photo reflex s'entretient. Pour ce faire, il existe une multitude d'accessoires permettant d'entretenir au quotidien votre appareil, afin d'éviter la poussière fatidique qui viendrait gâcher toute une série de clichés. Pour les petites poussières venant se déposer sur la lentille avant de l'objectif, des lingettes spécifiques feront l'affaire.

Lorsqu'une ou plusieurs poussières viennent se glisser sur le miroir ou sur le capteur, il devient nécessaire d'utiliser une petite soufflette pour les déloger : il est en effet fortement déconseillé de toucher le miroir, encore plus le capteur sous peine de les endommager.


Différents critères doivent être pris en compte lors de l'achat d'un appareil reflex :

Options et automatismes

En fonction de votre niveau de pratique et de maîtrise, il faudra porter une attention particulière aux options et aux modes automatiques présents ou non sur l'appareil. Les débutants apprécieront par exemple la présence d'un mode entièrement automatique, ou pré réglé (ex : mode "prise de vue de nuit", "prise de vue de sujet en mouvement"...), alors que les confirmés ou les experts pourront porter plus d'attention à la présence de certaines fonctions avancées (testeur de profondeur de champ, sélection manuelle du point autofocus...).

Stabilisation

La stabilisation intégrée permet de compenser les petits mouvements du photographe, afin de limiter les flous de bougé. Il existe deux grands types de stabilisation dans le monde des reflex. La stabilisation intégrée dans le boîtier stabilise le capteur de l'appareil, et est donc toujours active quel que soit l'objectif installé (il n'est pas nécessaire d'acheter d'objectif spécifique). La stabilisation intégrée aux objectifs stabilise l'objectif, et permet de stabiliser également la visée. Cependant, il est nécessaire d'acquérir des objectifs spécifiques pour en bénéficier.

Taille et définition de l'écran

Que l'écran soit utilisé à des fins de contrôle ou pour viser, il reste un composant important d'un appareil reflex. Un écran plus grand sera plus lisible, tandis qu'une définition élevée (supérieure à 230 000 points) permettra de visionner des images plus fines, pour un meilleur contrôle des photos.

Taille et poids

La taille et le poids sont des critères de choix essentiels pour un appareil qui se veut essentiellement nomade. Il est recommandé de prendre en main l'appareil avant l'achat afin d'appréhender au mieux son ergonomie, et estimer son poids total, une fois couplé à un objectif. Un appareil trop lourd pourra s'avérer inconfortable s'il est destiné à être transporté sur de longues périodes.

Boulanger, spécialiste du Multimédia et de l'électroménager