Accueil > Bien Choisir / Bien utiliser >

Guide d'achat pour bien choisir un gps avec Boulanger.fr

Bien choisir son récepteur GPS

Tous nos conseils pour bien choisir, utiliser et entretenir vos produits

L'époque de la carte routière est révolue. Le récepteur GPS autonome est désormais l'outil idéal pour faciliter et sécuriser tous vos trajets. Gains en temps, en carburants, en stress et en sécurité... ses avantages s'apprécient tous les jours.

De nombreuses différences existent toutefois entre les modèles conçus pour la conduite occasionnelle et ceux, destinés aux professionnels, qui en plus des fonctions multimédia voire de la TNT offrent une connexion permanente aux serveurs d'information routières. Voici tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir le GPS le plus adapté à votre usage de la route.

Le Global Positioning System (GPS) est une technologie de géo-positionnement qui s'appuie sur une constellation de 24 satellites. Il permet à un récepteur GPS de calculer en temps réel la position du véhicule. Cette dernière est obtenue en mesurant la distance séparant le récepteur des satellites, ce qui permet également de calculer la vitesse réelle. Il faut capter au minimum trois de ces satellites pour déterminer une position exacte au mètre près. Avec ces données, le récepteur GPS peut positionner l'utilisateur sur la cartographie numérique qu'il affiche.

Où l'installer dans l'habitacle ?

L'installation d'un GPS autonome doit tenir compte des principes de base de la sécurité routière. Il ne doit pas empêcher le conducteur de se concentrer sur la route.

Un GPS autonome doit être positionné à proximité du champ visuel du conducteur. Le meilleur endroit est incontestablement sur le pare-brise, vers le centre du tableau de bord. Cette position lui permet également de recevoir les signaux GPS de façon optimale.

Quel GPS pour quel usage ?
  • Pour la conduite occasionnelle
    Préférez un GPS simple, dont la cartographie (France, Europe...) corresponde à vos besoins et qui offre le plus possible de fonctions de guidage routier (annonces vocales, guidage sur voies...). Grâce à des interfaces intuitives, ils privilégient la facilité d'utilisation. Dans tous les cas, les alertes radars sont également à recommander.
  • Pour la conduite fréquente
    Mieux vaut choisir des modèles aux fonctions plus évoluées. Parmi celles-ci, l'info trafic, le partage des cartes, la saisie vocale des adresses ou encore la présence de Guides spécialisés sont de vrais plus. En fonction de l'équipement de votre véhicule, vous pourrez avoir besoin de la fonction téléphonie mains-libres.
  • Pour la conduite professionnelle
    Outre les fonctions de navigation et de guidage les plus évoluées, les GPS ? connectés ? intègrent une carte SIM qui leur permet d'utiliser le réseau GPRS pour communiquer avec des serveurs de données routières. L'utilisateur dispose ainsi en temps réel des mises à jour de cartographie, d'informations trafic exhaustives et d'alertes radars. C'est l'idéal pour les pros de la route.

> Si vous n'envisagez d'utiliser votre GPS que quelques fois par an, privilégiez la simplicité et l'efficacité.

Les récepteurs GPS simples affichent des cartes qui se focalisent sur l'essentiel. Tactile, leur interface ne demande quasiment aucun apprentissage. Ils offrent également le guidage vocal - qui vous permet de ne pas quitter la route des yeux - pour vous emmener de façon optimale d'un point A à un point B. Ceux qui indiquent les radars fixes sont rapidement rentabilisés.

  • Les plus
    - Coût abordable
    - Simplicité d'utilisation
    - Cartographie simple mais efficace
    - Mises à jour généralement gratuites
    - Quelques fonctions multimédia de base
  • Les moins
    - Info trafic en option (quand elle est disponible)
    - Mise à jour uniquement via un ordinateur
    - Points d'intérêts et autres contenu limités
    - Fonctions de guidage parfois basiques
  • > Suivez le guide... à la voix

    Tout GPS dispose nativement d'un guidage vocal. Il s'agit au minimum de la lecture des instructions de l'itinéraire (par exemple, ? dans 300 mètres, tournez à gauche ?). C'est indispensable pour toujours garder les yeux sur la route. Si en plus, le nom des rues et des routes sont indiqués, le guidage est plus précis, et le suivi des instructions plus confortable.

    > Pour ne pas se tromper de sortie

    Si vous prenez souvent l'autoroute, la fonction guidage sur voie est très utile. Cette assistance vocale et visuelle signale clairement la voie, la bretelle ou l'embranchement qu'il faut emprunter pour ne pas quitter l'itinéraire. Sur l'écran, carrefours et échangeurs sont représentés de façon réaliste, avec de préférence une reproduction réelle des panneaux indicateurs.

    > Les points-clés pour bien choisir

    Optez pour un modèle équipé d'une puce GPS de dernière génération (SIRFStar III ou équivalent). Celle-ci vous garantie une synchronisation rapide avec les signaux satellites.

    Idéalement, la cartographie doit vous offrir une représentation 3D de votre itinéraire. Outre le confort visuel, cela permet au conducteur de ne pas se tromper lors d'un changement de voie sur une bretelle d'autoroute par exemple.

    Privilégiez les fabricants proposant des mises à jours régulières et gratuites. Une cartographie à jour permet rend le GPS plus efficace pour le calcul des itinéraires et la prise en compte des radars fixes.

Si vous utilisez votre GPS plusieurs fois par semaine, il vous faut un appareil doté de fonctions évoluées.

Les GPS ? avancés ? vous assistent par de nombreuses technologies de navigation intelligente. Le partage des cartes maintient la cartographie toujours à jour. Le choix des itinéraires permet de préférer le trajet le plus court, ou le plus économe en carburant. L'info trafic vous renseigne sur les bouchons, accidents et autres conditions difficiles sur votre itinéraire. Grâce à la saisie vocale des adresses, vous pouvez changer d'itinéraire à la voix, en gardant les mains sur le volant et les yeux sur la route. La présence de guides gastronomiques ou touristiques (Michelin, Verts, Routard etc.) permet de mieux vivre la route. Enfin, les GPS avancés proposent aussi des fonctions multimédia intéressantes : lecture de photos, de musique voire de vidéos...

Les plus :

- Cartographie riche et détaillée
- Info trafic
- Base de données de points d'intérêts complète
- Guidage vocal et visuel évolué
- Technologies de navigation intelligente
- Fonction GPS en mode piéton
- Fonctions multimédia
- Mises à jour généralement gratuites

Les moins :

- Mise à jour uniquement via un ordinateur

Un itinéraire calculé au plus juste

La technologie IQ Routes développée par TomTom calcule vos trajets en fonction des vitesses de conduite réelles constatées. Les temps de parcours sont ainsi plus réalistes, ce qui permet de mieux planifier un emploi du temps. Le constructeur s'appuie pour cela sur les données envoyées par les autres utilisateurs.

L'information trafic TMC

Le Trafic Message Channel (TMC) est une technologie qui permet de diffuser par ondes radio des données en temps réel sur l'état du trafic. L'automobiliste dispose ainsi d'informations de dernière minute sur ses conditions de circulation (bouchons, travaux, etc.). Le cas échéant, le GPS propose des itinéraires de contournement. ? L'info trafic TMC ? est proposée gratuitement par une majorité de fabricants. Chez les autres, c'est une option qui peut être coûteuse.

Les points-clés pour bien choisir

Le confort visuel offert par la cartographie ne doit souffrir d'aucun défaut. La représentation 3D de votre itinéraire doit s'accompagner du guidage sur voie pour une assistance routière optimale.

Choisissez un GPS doté d'un module TMC pour une information trafic en temps réel. Grâce à cela, vous pourrez anticiper d'éventuels bouchons ou accidents de la route.

La base de données des points d'intérêts doit être particulièrement riche. On doit pouvoir y trouver tous les lieux utiles (stations services, restaurants, hôpitaux, etc.) lors d'un voyage. Idéalement, elle s'accompagnera d'un Guide (tourisme et/ou gastronomie) en version électronique.

L'intégration de fonctionnalités multimédia (vidéo, audio, photo) ou d'un tuner TNT est très appréciable pour les longs trajets. Vos passagers apprécieront ce petit plus.

Pour un usage régulier de la route, choisissez un GPS ? connecté ?.

Doté d'une carte SIM qui lui permet d'émettre et recevoir des informations en temps réel, le GPS connecté est ce qui se fait de plus efficace aujourd'hui. Info trafic enrichie, alertes de sécurité, radars mobiles, recherches locales via Internet... cette connexion vous apporte tout ce dont vous avez besoin en déplacement. Attention, l'utilisation de tels services nécessite la souscription d'un abonnement annuel plus ou moins élevé selon le fabricant.

Les plus :
- Mises à jour automatiques permanentes
- Cartographies très détaillées
- Grande précision des informations trafic
- Possibilité de signalement des radars mobiles
- Base des points d'intérêts riche et évolutive
- Intégration des meilleures technologies de guidage

Les moins :
- Coût d'acquisition plus important
- Abonnement obligatoire pour les mises à jour

Un exemple de services connectés en détail

Le service ? Live ? de Tomtom illustre les nombreuses possibilités qu'apporte la connexion GPRS intégrée. Sa fonction HD Traffic est une version très avancée, plus précise et plus complète, de l'info trafic TMC. L'affichage du prix des carburants permet de choisir la station la moins chère. Grâce aux recherches locales (via Google ou Pages Jaunes sur d'autres services), on trouve toutes les adresses et boutiques souhaitées dans les environs. Avec la météo à 5 jours, on peut mieux planifier ses déplacements. Enfin, les alertes (accidents, zones dangereuses, radars mobiles) émanant de conducteurs qui vous précèdent sur la même route est un vrai plus en termes de sécurité.

Les points-clés pour bien choisir

Un GPS connecté ne vaut que par la qualité du service qui lui est dédié. Le prix de l'abonnement étant élevé - jusqu'à une dizaine d'euros par mois - la liste des informations proposées doit être exhaustive.

Tenez compte également du nombre d'utilisateurs qui forment la ? communauté ? du service. Plus celle-ci est importante, plus nombreuses et plus précises seront les alertes de sécurité que vous recevrez.

Si l'espace de votre voiture vous le permet, choisissez un écran aussi grand que possible (10 cm minimum), pour pouvoir bien lire les informations - précises - qui sont affichées.

Pour les autres fonctions, les mêmes critères que pour les GPS avancés s'appliquent : cartographie détaillée, base de données de points d'intérêts exhaustive, fonctions multimédia et, si votre véhicule n'est pas prééquipé, fonction téléphonie mains libres.

Les différentes cartographies

Le marché se divise principalement en deux fournisseurs de cartes numériques : NavTeq et Tele Atlas. L'un et l'autre équipent la quasi-totalité des GPS du marché. Mais les cartes, comme les logiciels, évoluent d'une version à l'autre. C'est ce qui explique les différences constatées entre un GPS d'entrée de gamme et un modèle ? avancé ?, ce dernier bénéficiant des versions les plus récentes, donc les plus affinées.

Comment mettre à jour la cartographie ?

La cartographie d'un GPS se met à jour en même temps que le logiciel de navigation. Il existe pour cela deux méthodes.

La première consiste à connecter l'appareil à un ordinateur via le port USB. Il suffit ensuite de télécharger le programme de mise à jour sur le site Web du fabricant et de l'exécuter. Attention, certains constructeurs ne proposent pas d'évolutions régulières. Il faut alors s'armer de patience.

La seconde s'appuie sur la liaison GPRS du GPS autonome ? connecté ?. Cette dernière permet une mise à jour en temps réel. L'utilisateur est ainsi certain de disposer des dernières évolutions, automatiquement et en permanence.
Le partage des cartes

Le partage des cartes (fonction ? MapShare ?) est proposé par de nombreux modèles de la gamme TomTom. Vous constatez une erreur ou un changement sur le réseau routier par rapport aux indications à l'écran ? Vous pouvez modifier la carte simplement, et vos modifications sont ensuite partagées automatiquement avec les autres utilisateurs de la communauté. Une solution idéale pour toujours avoir la bonne information locale.

La géolocalisation

La fonction de géolocalisation proposée par certains modèles de GPS vous permet par exemple de localiser vos amis équipés d'un GPS similaire. Leur position apparaît alors sur la carte. Autre utilisation : la gestion des photos géolocalisées, qui peuvent servir d'adresses de destination, ce qui simplifie la ? saisie ? des adresses.

Les points d'intérêt

En plus des informations purement routières, les GPS intègrent des bases de données de points d'intérêts (POI). Il s'agit d'un annuaire de lieux utiles (restaurants, hôtels, stations-service, etc.) ou touristiques (monuments, parcs, etc.), que vous pouvez compléter avec vos propres points d'intérêt.

La richesse de ces informations varie fortement d'un modèle à l'autre, et elle est fonction de la capacité mémoire de l'appareil. L'échange d'informations sur les POI a fait naître de nombreuses communautés sur Internet.

Les contenus touristiques

La nouvelle génération de GPS propose parfois des informations historiques ou géographiques sur un monument, une ville, un pays. Certains fabricants vont même jusqu'à intégrer des photos et des vidéos. Cela apporte une touche ludique à l'itinéraire, mais peut aussi permettre d'utiliser le GPS comme guide touristique piétonnier lors de la visite d'une ville.

Les Guides en version électronique

La tendance est désormais à la synergie entre GPS et guides de voyages (Guides Michelin, Guides verts, Guides du Routard). Certains modèles embarquent tout ou une partie de certains guides en version électronique. Cela permet à l'utilisateur d'approfondir ses connaissances sur sa destination ou une étape de son itinéraire. Il peut aussi disposer des meilleurs conseils pour choisir efficacement un lieu de villégiature ou une bonne table.

> Les fonctions multimédia

Presque tous les modèles du marché sont désormais dotés de fonctions multimédia. Concrètement, l'utilisateur peut écouter sa musique numérique, visualiser ses photos et parfois même lire des vidéos sur l'écran de son GPS. Le transfert des fichiers s'effectue soit via un câble USB reliant l'appareil à un ordinateur, soit par l'insertion d'une carte mémoire.

La TNT

C'est la fonctionnalité la plus récemment apparue sur les GPS. Tout un chacun peut désormais regarder les dix-huit chaines de la TNT sur son appareil mobile. Cette fonctionnalité est à utiliser avec prudence et de préférence à l'arrêt. Il faut veiller à ce qu'en aucun cas elle ne mette en danger la sécurité du conducteur et de ses passagers.

Boulanger, spécialiste du Multimédia et de l'électroménager