Accueil > Bien Choisir / Bien utiliser >

Guide d'achat pour bien choisir un lave linge séchant avec Boulanger.fr

Bien choisir son lave-linge séchant

Tous nos conseils pour bien choisir et bien utiliser son lave-linge séchant



Le lave-linge et le sèche-linge sont deux appareils électroménagers aux fonctions complémentaires. Ils évitent à l'utilisateur d'innombrables allers-retours aux laveries automatiques, souvent peu économiques. Toutefois, le lave-linge et le sèche-linge présentent l'inconvénient d'être encombrants et peu pratiques, ce qui peut poser certains problèmes aux utilisateurs disposant d'un espace réduit.

C'est pourquoi, le lave-linge séchant est aujourd'hui s'impose comme une réelle alternative. Il permet à chacun de bénéficier d'un important gain de place et de temps en associant 2 appareils en 1. Ingénieux, il lave et sèche les vêtements de l'utilisateur en deux heures maximum pour offrir à ce dernier un véritable pressing à domicile. Autrement dit, le lave-linge séchant est l'outil idéal pour les utilisateurs souhaitant profiter d'un lavage et d'un séchage simples et rapides.

Le choix du modèle n'est pas toujours facile et de nombreux critères sont à prendre en compte. Voici tout ce qu'il faut savoir pour bien choisir et bien utiliser son lave-linge séchant.


Les différents types de lave-linge séchant

Tout d'abord, il convient de distinguer deux types de lave-linge : le lave-linge séchant ouverture dessus et le lave-linge séchant ouverture hublot.

Le lave-linge séchant ouverture dessus

Pour ce type de lave-linge séchant, l'ouverture se trouve au-dessus de l'appareil. Appelé également lave-linge séchant " top " ce dernier est généralement moins large mais l'ouverture confère à l'utilisateur plusieurs avantages :

  • - Une largeur de 45 cm, idéale pour les petits espaces
  • - Il n'est plus nécessaire de se baisser pour mettre ou retirer le linge
  • - Le bandeau n'est généralement pas accessible aux enfants





Le lave-linge séchant ouverture hublot

Outre le fait de donner à l'utilisateur la possibilité de voir son linge tourner, le lave-linge séchant à ouverture hublot (ou lave-linge séchant " frontal ") permet à chacun de bénéficier des avantages suivants :

  • - Une capacité qui peut être multipliée par 2 : lavage jusqu'à 9kg et séchage jusqu'à 6 kg.
  • - Le dessus peut être utilisé comme espace pratique ou dans le cadre d'une superposition d'un sèche-linge.
  • - Une fois le dessus retiré, l'appareil peut se glisser sous un plan de travail.





Quel lave-linge séchant pour quel(s) besoin(s) ?

En plus d'un évident gain de place, cet appareil deux-en-un permet à l'utilisateur de disposer d'une unique installation de tuyaux. Au vu de son encombrement réduit et de sa capacité réduite, le lave-linge séchant avec ouverture dessus est idéal pour les personnes célibataires ou en couple.

En revanche, pour les familles plus nombreuses un lave-linge séchant avec ouverture hublot pourrait s'avérer plus pratique et économique. En effet, il peut accueillir une quantité de linge plus importante et réduit ainsi le nombre de cycle.

Notons toutefois que le fait de remplir deux fonctions est également un inconvénient. En effet, si le lave-linge séchant part en réparation, l'utilisateur est à la fois privé de son lave-linge et de son sèche-linge. Les deux appareils ne peuvent, bien évidemment, en aucun cas être dissociés.

Comment choisir son lave-linge séchant ?

Dimensions et type de pose

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe deux types de pose pour cet appareil : pose-libre ou intégrable.

Comme son nom l'indique, un lave-linge séchant pose libre est simple à installer. Il peut par exemple être posé dans la cuisine ou glisser sous le plan de travail (pour les lave-linge séchant à hublot dont le dessus peut se retirer), dans la salle de bain, dans la buanderie ou encore le garage.

Le modèle intégrable est, quant à lui, à encastrer sous un plan de travail et derrière une porte de cuisine. Il présente l'avantage de se dissimuler dans les meubles de cuisine et de garantir une cuisine à l'esthétique épuré sans que l'appareil soit visible.

Le premier critère de choix à prendre en compte avant d'opter pour un produit est sans aucun doute les dimensions de l'appareil. En effet, le lave-linge séchant (à l'image des lave-linge) est un appareil relativement volumineux, il est judicieux de prévoir un espace suffisamment large pour l'accueillir.

Les dimensions du lave-linge séchant se présentent sous cette forme : H (hauteur) x L (largeur) x P (profondeur).

Généralement, un lave-linge séchant à hublot mesure h. 85 x l. 60 x p. 60 cm.

Pour les appareils intégrables, on notera qu'il est également possible de se référer aux dimensions d'encastrement.

Un lave-linge séchant ouverture dessus mesure en général h. 85 x l. 45 x p. 60 cm.















Performances

  • Capacité de lavage

    La capacité de lavage s'exprime en poids. Elle correspond à la quantité maximum de vêtement (et autres textiles) que l'utilisateur peut introduire dans sa machine à laver. Cette caractéristique a beaucoup évolué en quelques années. Si les premiers modèles proposaient une capacité allant jusqu'à 5 kg maximum, les modèles actuels sont dotés d'une capacité de lavage allant de 6 à 9 kg pour les familles nombreuses.

    Cette capacité de lavage est à mettre en relation avec la capacité de séchage.


  • Capacité de séchage

    La capacité de séchage correspond à la capacité maximum de vêtements (et autres textiles) que l'utilisateur peut sécher grâce à son appareil. En règle générale, la capacité de séchage correspond à la moitié de la capacité de lavage de l'appareil (ex : lavage 8 kg séchage 4 kg).

    Toutefois, il existe aujourd'hui des modèles dont la capacité de séchage peut atteindre jusqu'à 7 kg, ce qui peut s'avérer très pratique. En effet, une capacité de séchage plus élevée offre plusieurs avantages :

    • - Plus besoin de sortir une partie de son linge avant le cycle de séchage
    • - Un linge mieux séché
    • - Un linge moins froissé
    • - En augmentant la capacité par cycle (ex : 7kg au lieu de 4 kg), l'utilisateur diminue le nombre de cycle et bénéficie automatique d'une réduction de sa consommation d'énergie
  • Volume et types de tambours

    Le tambour du lave-linge séchant a aussi un rôle à jouer. Il s'agit d'une cuve se présentant sous la forme d'un cylindre entraîné par un ou deux axes. Sa capacité varie généralement entre 50 et 62 Litres.

    On distingue deux types de tambours : inox et galvanisé. Il est conseillé d'opter de préférence pour un tambour en inox. Ce dernier s'avère plus solide et moins bruyant que le tambour galvanisé.

  • Classe énergétique (euro label)

    En termes d'économie et d'écologie, il convient de se fier à la classe énergétique pour choisir un appareil avantageux. Comme bien d'autres appareils électroménagers, les lave-linges séchant sont classés selon leur consommation d'énergie (électricité et eau) sur une échelle alphabétique allant de A (le moins gourmand) à G (le plus gourmand).

    • 1. Consommation d'énergie annuelle
      La consommation d'énergie annuelle indiquée oscille entre 822 kW et 1224 kW en fonction des différents modèles.


    • 2. Consommation d'eau annuelle
      Par souci écologique et pour réduire sa facture d'eau, l'utilisateur peut également se fier à la consommation d'eau annuelle de l'appareil. Cette dernière varie entre 15180 L et 21600 L / an.
      Pour se faire une idée plus précise du coût réel que représente cette consommation, l'utilisateur peut se référer au coût annuel d'utilisation visible sur les fiches techniques de chaque produit sur Boulanger.fr et en magasin.


    • 3. Classe d'efficacité au lavage et à l'essorage
      Outre la classe énergétique, la classe d'efficacité au lavage et la classe d'efficacité à l'essorage peuvent également être indiquées. Une fois encore, les performances de l'appareil sont caractérisées par une lettre allant de A à G. Lorsque toutes ces indications sont présentes, cela donne un label énergie à 3 lettres. Par exemple : BAB (Classe énergétique B, classe d'efficacité de lavage A, classe d'efficacité à l'essorage B).




  • Niveaux sonores (lavage, séchage)

    Les niveaux sonores au lavage et à l'essorage sont également à prendre en compte. En effet, le lave-linge séchant est plus ou moins bruyant selon les modèles, et le bruit émis lors du lavage diffère du bruit produit pendant l'essorage (ce dernier est généralement plus bruyant). Pour le lavage, le niveau sonore moyen est d'environ 50 dB. Pour le séchage, celui-ci peut atteindre 80 dB.










Affichage et ergonomie

L'affichage et l'ergonomie du lave-linge séchant ne sont pas à négliger pour l'utilisateur accordant de l'importance au confort d'utilisation.

  • Ecran d'affichage

    Si certains modèles d'entrée de gamme n'en sont pas pourvus, la plupart des lave-linge séchant sont munis d'un écran digital affichant les informations principales (temps de lavage, temps d'essorage ou temps de séchage restant, température etc?) pour toujours plus de confort et de visibilité.

  • Esthétique

    Etant donné la taille du lave-linge séchant, il convient de porter une attention particulière à son aspect esthétique en prenant en compte la couleur de l'appareil (blanc, gris métallisé) et du hublot (dans le cas d'un lave-linge à hublot). Les utilisateurs ayant le souci du détail peuvent ainsi choisir un appareil parfaitement accordé avec le reste de leur salle de bain (ou d'une autre pièce).





Fonctionnalités diverses

  • Déroulement de programme

    Le déroulement de programme permet à l'utilisateur de garder un oeil sur les tâches effectuées par son appareil en affichant les informations élémentaires.

  • Capacité Variable Automatique

    La capacité variable automatique est une fonctionnalité qui s'avère particulièrement pratique. En effet, grâce à cette option le lave-linge séchant adapte automatiquement sa consommation d'eau et la durée du cycle en fonction du poids total du linge à laver.

  • Capacité Variable Automatique

    La capacité variable automatique est une fonctionnalité qui s'avère particulièrement pratique. En effet, grâce à cette option le lave-linge séchant adapte automatiquement sa consommation d'eau et la durée du cycle en fonction du poids total du linge à laver.

  • Vitesse d'essorage variable

    La vitesse d'essorage variable permet à l'utilisateur de moduler la vitesse d'essorage et de l'adapter en fonction du linge.

  • Départ / fin différé

    Le départ et la fin différés sont des options donnant à l'utilisateur la possibilité de programmer le départ ou l'heure de fin du lavage, de l'essorage ou du séchage.

  • Délai maximum de départ différé

    Dans le cas d'un lave-linge séchant doté d'une option " départ différé ", il peut être intéressant de s'attarder sur le délai maximum de départ différé. Celui-ci varie généralement entre 12 et 24 heures.



Focus sur le moteur à induction




    Il existe des modèles de lave-linge séchant dotés d'un moteur à induction (parfois appelé " inverter " ou " direct drive "). Ces appareils ont la particularité d'être beaucoup moins bruyants que les lave-linge classiques. En transmettant directement sa puissance au tambour (sans courroie ni poule intermédiaire), le moteur à induction réduit nettement les vibrations et les nuisances sonores.

    Autrement dit, le lave-linge séchant à moteur à induction peut s'avérer être un choix judicieux pour les utilisateurs souhaitant s'orienter vers un appareil particulièrement silencieux.
  • Dispositifs de Sécurité

    • - Sécurité enfant : la sécurité enfant bloque les commandes de l'appareil en marche.
    • - Sécurité anti-débordement : le dispositif anti-débordement repère toute fuite d'eau dans le tuyau d'arrivée ou dans l'appareil. Ce dernier stoppe l'arrivée d'eau et déclenche le système de vidange en cas d'anomalie.
    • - Sécurité anti-balourd : enfin, grâce à la sécurité anti-balourde, le lave-linge séchant peut limiter l'essorage lorsque le linge est mal réparti. Cela réduit les vibrations.
  • Préparer son linge

    Pour bien utiliser son appareil, il faut adopter les bons gestes. Dans un premier temps, il est indispensable de préparer son linge avant le lavage. Les textiles sont généralement munis d'une étiquette résumant les informations concernant le soin du linge. On trouve notamment les indications suivantes :

    Qui plus est, avant la première lessive, il est conseillé d'effectuer un cycle de lavage " Coton 90° sans prélavage " à vide en utilisant une demi-dose de lessive. Cela nettoiera la machine et la débarrassera d'éventuels résidus de fabrication.

    Pour bien préparer son linge, il est nécessaire de trier son linge et de choisir le programme adapté aux étiquettes. Dans le cas d'une lessive mêlant différents linges, il convient d'utiliser le programme correspondant au linge le plus fragile pour éviter tous risques. Par ailleurs, il est recommandé de ne pas surcharger excessivement le tambour.

    Voici les quantités maximales à respecter :

    Notons également qu'il est primordial de respecter certaines consignes avant de lancer une lessive : vider les poches, fermer les fermetures, retirer les crochets, épingles, agrafes... retourner les textiles multicouches et les tricots...

    Enfin, il est préférable de prendre certaines précautions pour les tâches difficiles à traiter (voir le tableau suivant).



    Pour une utilisation optimale

    Les bons réflexes

    Dans un premier temps, il est important de ne pas trop charger la cuve de son lave-linge. Moins il y a de linge, plus l'appareil peut agir efficacement.

    Exemple : Pour un modèle doté d'une capacité de 8 kg, il est conseillé d'y entreposer 8 kg de vêtements peu sales, 6 à 7 kg de linge sale et 2 kg maximum pour les textiles fragiles (laines et soie).

    De plus, le lavage à froid (dès 15°c) s'avère particulièrement efficace et économe. Il permet de consommer moins d'énergie et use moins les fibres.

    Il est conseillé d'utiliser son lave-linge séchant durant les heures dites " creuses " mentionnées sur la facture EDF, d'autant plus que le départ différé offre désormais à l'utilisateur la possibilité de mettre en marche son appareil durant la nuit ou pendant son absence.

    Optimiser le séchage

    Dans un premier temps, il est conseillé d'installer son appareil dans un endroit ventilé. Pour un séchage efficace et rapide, le linge doit être bien essoré. Un essorage à moins de 800 T/min rendra le temps de séchage long car le linge est encore humide. A l'inverse plus l'essorage est élevé plus le linge séchera rapidement que ce soit à l'air libre ou au sèche-linge.



    Il est préférable de sécher les vêtements lourds (jeans, serviettes) séparément, et de ne pas sécher en même temps différentes matières textiles.

    Pour les lave-linge séchant munis de capteurs électroniques (ou sondes électroniques), il est recommandé de ne pas utiliser d'adoucissant lors du lavage, cela risque d'encrasser les capteurs électroniques situés dans le tambour.

    Choisir et utiliser une lessive adaptée

    L'utilisateur doit respecter les doses de lessive recommandées sur les emballages. Il est préférable d'éviter le surdosage, en effet ce dernier peut engendrer une mousse dommageable qui rend le rinçage du linge moins efficace et peut irriter la peau. Par ailleurs, il faut savoir qu'il existe deux types de lessive : les lessives pour des textiles blanc qui supportent des températures jusqu'à 90° et les lessives adaptées aux linges de couleurs mises au points pour des températures comprises entre 30 et 60 °C.

    En règle générale, la lessive en poudre est recommandée pour les cycles de lavage à haute température (à partir de 60°c) et les textiles très sales. La lessive liquide quant à elle convient plutôt aux lavages à froid ou à basse température (entre 30 et 40°c) et aux linges ou vêtements de couleurs, ou peu sales.

    Enfin, il faut savoir que la dureté de l'eau (indiquée sur la facture d'eau) joue un rôle dans le lavage. Une eau " dure " oblige à utiliser des agents nettoyants et peut engendrer des problèmes d'entartrage dans l'appareil.

    Bien installer et entretenir son lave-linge séchant

    Côté installation...

    L'atout majeur est une installation simple. En effet, le lave-linge séchant se branche comme un lave-linge classique. Les avantages sont :

    Un branchement facile sur des installations qui existent dans quasi toutes les habitations : une arrivée d'eau, une évacuation d'eau et une prise électrique

    Et surtout, l'eau provenant du cycle de séchage est directement évacué par le tuyau d'évacuation d'eau...plus besoin d'installer une gaine ou de vider sans cesse un réservoir d'eau !

    Côté entretien...

    Afin de maintenir ses performances et avoir une durée de vie digne de ce nom, le lave-linge séchant doit être régulièrement entretenu.

    Tout d'abord, il convient de nettoyer avec une éponge (ou une brosse à dents) le bac à produits pour la lessive afin d'éviter la formation de bouchons.

    Après chaque utilisation de la fonction sèche-linge, l'utilisateur doit impérativement laver le filtre à peluche à la main.

    Par ailleurs, il est important d'aérer de temps en temps le tambour de la machine en laissant le hublot (ou le top) ouvert afin d'empêcher la création de moisissures et de sécher les joints convenablement.

    L'utilisateur peut également lancer un cycle de lavage à 60°c (4 à 5 fois par an) avec un litre de vinaigre d'alcool dans le bac à lessive. Cela lui permettra de garder le tambour propre et brillant.

    Pour terminer, nettoyer une à deux fois par an le tuyau d'évacuation du lave-linge réduira la formation de mauvaises odeurs.



    Boulanger, spécialiste du Multimédia et de l'électroménager