Accueil > Bien Choisir / Bien utiliser >

Guide d'achat pour bien choisir un sèche linge avec Boulanger.fr

Bien choisir votre sèche-linge

Tout savoir sur le sèche-linge



En 2011, l'époque où l'on pensait que le sèche linge abimait le linge est révolue ! Les fabricants ont mis toute leur énergie pour concevoir des appareils qui nous restituent un linge tout doux en respectant nos textiles. Sans oublier qu'avec leur pouvoir de défroissage, les sèche-linge facilitent grandement le repassage de tous vos textiles. Le sèche-linge est devenu indispensable à tous les citoyens du monde moderne, en quête perpétuelle de temps à consacrer à leur travail, à leurs loisirs, à leur famille ou leurs amis.

Le chargement : presque toujours frontal...

Vous avez le choix entre des modèles équipés d'un chargement par le haut (il ne fait que 45 cm de large) ou des modèles à chargement frontal. Les premiers sont plus faciles à charger (ils évitent de vous baisser), alors que les seconds, plus courants sur le marché, peuvent être superposés sur un lave-linge (gain de place). En règle générale, les modèles disponibles peuvent accueillir entre 6 et 9 kg de linge.


Même les célibataires ne peuvent plus s'en passer !

Le sèche-linge ne se destine pas uniquement aux familles nombreuses. La preuve, les couples et les célibataires qui l'adoptent ne peuvent plus s'en séparer. Pour une raison simple : il vous fait gagner du temps. Pourquoi ?

  • Parce que le linge qui en sort est plus facile à repasser. Certains modèles ajoutent une fonction vapeur qui évite quasiment le repassage de certains textiles types chemises, tee-shirt, serviettes de bain.
  • Parce qu'il supprime la corvée d'étendre le linge sur l'étendoir.

Les familles nombreuses l'adorent !

Outre le gain de temps, l'autre avantage du sèche-linge (pouvant aller jusqu'à 9 kg !) réside dans le gain d'espace qu'il vous procure. Avec lui, fini le linge étendu dans le jardin (pratique surtout en hiver...) ou dans votre intérieur. Cela vaut surtout pour les linges de grandes dimensions, types housses de couettes, draps et nappes, particulièrement encombrants. Enfin, les parents seront heureux de sortir de leur sèche-linge un linge de bain d'une grande douceur pour leurs enfants.

Sur le marché, on distingue deux types de sèche-linge :

Les modèles à évacuation.

Une fois mis en marche, le sèche-linge à évacuation rejette l'air chaud dans l'atmosphère grâce à une gaine d'évacuation qui relie l'appareil à une bouche d'aération placée vers l'extérieur de votre habitat.

Ses principaux avantages : ils sont moins chers que les modèles à condensation.

A leurs désavantages : les modèles à évacuation doivent être installés dans une pièce équipée d'une bouche d'aération vers l'extérieur.




Les modèles à condensation

Ces appareils fonctionnent en circuit fermé. En clair, ils ne nécessitent pas de système d'évacuation. Pour être mis en marche, ils n'ont besoin que d'une prise de courant. L'eau est récupérée dans un réservoir, que vous viderez après chaque utilisation.
Avantages : la facilité d'installation (dans n'importe quelle pièce de la maison). Ils consomment moins d'électricité grâce pour certains à la pompe à chaleur intégrée





Focus : les " plus " techniques

La fonction automatique.
Cette fonction, qui équipe aujourd'hui un grand nombre de modèles disponibles sur le marché, offre, grâce à ses sondes électroniques, une précision de séchage optimale : elle mesure au degré près le taux d'humidité de votre linge. Résultat, votre sèche-linge s'arrête automatiquement une fois les textiles séchés à votre demande : prêts à ranger, prêt à repasser... Terminé le " sur séchage " !

Les nouvelles classes énergétiques, pour consommer moins !
Depuis peu, les fabricants ont mis à disposition des consommateurs des appareils de classe énergétique A (les classes énergétiques sont graduées de A à G). Pour donner une idée de grandeur, on estime qu'un sèche-linge classé F, très courant en France il y en encore 5 à 10 ans, consomme deux fois plus d'électricité qu'un modèle classé A ! On trouve aujourd'hui des sèche-linge classés de A+++ à A+++++ !

A noter : les sèche-linge qui utilisent la technologie de la pompe à chaleur. Son principe de fonctionnement : en circuit fermé, ce système thermodynamique, dépourvu de résistance de chauffage, transforme l'air froid en chaleur, à 60 °C (contre 80 °C pour les appareils classiques). Résultats : les fibres des textiles sont préservées et votre sèche-linge consomme 40 % d'énergie en moins qu'un appareil de classe énergétique A eet peut se classer A+++++ !

Quels programmes choisir ?

Véritables concentrés de technologie, les sèche-linge proposent aujourd'hui une grande variété de programmes en fonction des différents textiles à sécher. Il est important de les sélectionner avec toutes les précautions d'usage pour préserver votre linge.
Parmi les programmes les plus courants, nous pouvons retenir :

  • La fonction " coton intensif ", pour le linge de bains, généralement plus épais que les autres textiles.
  • La fonction " laine ", pour tous les lainages, traités en douceur.
  • La fonction " délicat ", pour les textiles fragiles.
  • La fonction " mix ", qui prend soin, en même temps, de vos vêtements en coton et en synthétique.
  • La fonction " rapide ", pour un séchage rapide, en 30 minutes, de votre linge peu humide.
  • La fonction " départ différé ", pour programmer, à l'avance, la mise en marche de votre de sèche-linge, notamment en période d'heures creuses.
Attention aux chocs !

Afin de préserver le tambour de votre sèche-linge le plus longtemps possible, pensez à vider les poches de vos vêtements et retournez-les : les boutons des jeans, notamment, peuvent altérer les parois du tambour, au même titre que les pièces de monnaie ou tout autre objet métallique.

Pensez à trier votre linge

Attention ! Certains textiles ne sont pas adaptés aux sèche-linge : la laine feutrée ou laine bouillie (trop fragile), la soie (ses fibres peuvent se briser), les matières plastiques et caoutchouc (tel que les cirés, qui peuvent fondre) et les thermolactyls (qui peuvent rétrécir).

Et bien veiller à...
  • Ne pas coller votre sèche-linge contre le mur. Laissez-lui un espace de quelques centimètres pour que l'air puisse circuler librement dans toute la pièce.
  • Essorer convenablement votre linge lors de son passage dans la machine à laver (au moins 1000 tours/minute).
  • Nettoyer le filtre à peluche après chaque utilisation.
  • Respecter la capacité de linge maximale S'il est surchargé, votre linge risque d'être encore humide et vos vêtements froissés.
  • Sécher les linges lourds et légers séparément : une serviette de bain requiert, par exemple, un temps de séchage plus long qu'un T-shirt.
Boulanger, spécialiste du Multimédia et de l'électroménager