Accueil > Bien Choisir / Bien utiliser >

Guide d'achat pour bien choisir un table de cuisson avec Boulanger.fr

</div>
Bien choisir sa table de cuisson

Tous nos conseils pour bien choisir et bien utiliser sa table de cuisson



Au coeur de la cuisine, la table de cuisson sert aussi bien aux novices qu'aux amateurs de gastronomie. Induction, gaz, vitrocéramique, électrique ou encore mixte, quelle plaque vous convient le mieux?

Découvrez tous nos conseils bien choisir et bien utiliser votre table de cuisson

La table à induction, dernier-né des systèmes de plaques chauffantes, s'impose comme la plus vendue en raison de ses performances, de sa sécurité et de son confort d'utilisation inégalés. Suivez le guide !

Une table à induction fonctionne grâce à une bobine de cuivre située sous chaque brûleur. Cette bobine émet un champ magnétique qui se met en action en entrant en contact avec les récipients de cuisson posés au-dessus. Le champ magnétique produit de la chaleur qui permet de chauffer ces récipients.

Chaque brûleur dispose de touches tactiles permettant de régler la chaleur et la minuterie.

Quelle utilisation ?

Une plaque à induction séduit les familles et les personnes exigeant une qualité de cuisson irréprochable.

Les principaux atouts d'une table à induction :

La précision

L'induction répond au doigt et à l'oeil ! L'induction change de température en un temps record. Elle peut également atteindre de basses températures afin de garder un plat au chaud sans le cuire d'avantage.

Le nombre de positions détermine la précision de la température des plaques. Une table à induction présente un minimum de 6 positions et peut atteindre 17 positions. Une table à induction composée de 9 positions offre déjà une grande souplesse dans le choix de la température de cuisson.

La rapidité

L'induction remporte la palme de la plaque de cuisson la plus rapide du marché. ? titre d'exemple, cette championne arrive à porter à ébullition 2 litres d'eau en moins de 5mn...record battu !

Si vous avez parfois la tête dans les nuages ou si vous craignez que vos enfants se brûlent, une plaque à induction limite grandement les risques :

  • Seul le récipient chauffe.
  • Un témoin lumineux indique la chaleur du foyer.
  • Si une casserole déborde, la plaque s'éteint.
  • Si la cuisson est trop forte, la température baisse automatiquement.
  • Si la cuisson dure trop longtemps, la plaque s'arrête.
  • Si un récipient est retiré du feu, la plaque s'arrête.
  • Elle peut disposer d'une sécurité enfant qui verrouille les commandes.

La sécurité

L'induction assure une protection bluffante contre les risques de brûlures. Et pour cause : seul le récipient chauffe, le verre de la table, quant à lui, reste froid.

Si vous avez parfois la tête dans les nuages ou si vous craignez que vos enfants se brûlent, une plaque à induction limite grandement les risques :

  • Seul le récipient chauffe.
  • Un témoin lumineux indique la chaleur du foyer.
  • Si une casserole déborde, la plaque s'éteint.
  • Si la cuisson est trop forte, la température baisse automatiquement.
  • Si la cuisson dure trop longtemps, la plaque s'arrête.
  • Si un récipient est retiré du feu, la plaque s'arrête.
  • Elle peut disposer d'une sécurité enfant qui verrouille les commandes.

L'économie

L'induction monte en température très vite et atteint son objectif avec une grande précision. Ainsi, la plaque garde la chaleur utile et gaspille moins d'électricité.

Quelle est la consommation d'une table à induction ? La chaleur diffusée sur l'induction ne chauffe que la casserole. La table à induction n'emploie donc que le strict nécessaire à la cuisson. Elle offre une véritable économie d'énergie par rapport à ses concurrents. En effet, elle consomme jusqu'à 60 % d'électricité en moins.

Astuce : certaines matières utilisées lors de la conception d?une casserole ou d?un poêle ne sont pas sensibles au champ électromagnétique émis par une table à induction. Un aimant vous indiquera si votre casserole est compatible : vous pouvez vous en servir si l'aimant est attiré. Les casseroles et autres faitouts portant la mention "Class Induction" assurent une compatibilité parfaite avec cette technologie.

Quel design ?

Une table de cuisson à induction peut être de forme ronde, carrée ou rectangulaire. Sa couleur la plus répandue est le noir. Le gris métallisé et le blanc apportent des touches d?originalité à certains modèles.

Les tables à induction varient de 1 à 5 foyers. Cette variation permet d'adapter les dimensions de sa table de cuisson à l'espace dédié :

  • De 1 à 2 foyers (dominos) : sa largeur de 30 centimètres permet de recevoir des plats de petites à grandes tailles (28 centimètres).
  • De 3 à 4 foyers : d'une largeur de 60 centimètres minimum, elle accepte des plats de toutes tailles, jusqu'aux grandes cocottes.
  • 5 foyers et plus : d'une largeur de 70 centimètres et plus, elle offre un grand confort et évite d'entrechoquer ses poêles et casseroles.
  • Table de cuisson avec zone modulable (ou zone flexible) : foyers comprenant des espaces de diffusion de chaleur libre. Ainsi, le volume du récipient importe peu. Il devient possible de réunir deux foyers ou d?étendre la surface de la cuisson

Les fonctionnalités utiles

Une plaque à induction propose plusieurs options qui facilitent son utilisation :




La table de cuisson vitrocéramique

Une plaque vitrocéramique se présente sous la forme d'une vitre noire résistant à la chaleur. La montée en température des plaques s'avère plus rapide qu?avec une table en fonte. Autre avantage : leur surface plane facilite l'entretien. Les plaques vitrocéramiques coûtent moins cher que les tables de cuisson à induction, cependant elles consomment plus d'électricité et sont moins performantes.

Une table de cuisson vitrocéramique se compose de 2 types de foyers associés ou séparés :

  • Le foyer halogène : la montée en température est plus rapide et la puissance est plus élevée. Ce brûleur est utile pour saisir les aliments.
  • Le foyer radiant : la température reste stable. Ce foyer est idéal pour laisser mijoter vos petits plats.

Quelle utilisation ?

Aussi puissante qu'une table électrique, une table vitro se présente comme un compromis idéal pour une utilisation régulière :

  • La rapidité d'exécution : une table vitrocéramique peut satisfaire l?utilisateur pressé.
  • Le nettoyage : une table vitrocéramique s'entretien facilement et se révèle très résistante.
  • La sécurité : un signal rouge indique les foyers chauds? Mais contrairement à l'induction, ils restent chauds pendant un certain temps après la cuisson !
  • La facilité d'utilisation : une table vitrocéramique fonctionne avec tous les récipients.

Quel design ?

Une table vitrocéramique se présente sous la forme d?une plaque en verre noir de forme carrée ou rectangulaire.

Elle ressemble à s?y méprendre à une plaque à induction.

Une table vitrocéramique mesure entre 30 et 70 centimètres :

  • 2 plaques : environ 30 centimètres de largueur
  • 3 à 4 plaques : environ 60 centimètres
  • 4 plaques et plus : plus de 60 centimètres

Comment choisir sa table vitrocéramique ?

Les performances d'une table de cuisson vitro sont évaluées en watts.

La puissance d'une table vitrocéramique varie entre 3 000 et 9 000 watts.

En ce qui concerne la consommation énergétique, les tables vitrocéramiques restent gourmandes en électricité. Réfléchissez au coût à long terme si vous cuisinez beaucoup.

Une plaque vitro offre une large palette de dispositifs de sécurité dédiés à prévenir les accidents :

  • Témoins de chaleur résiduelle : ils restent allumés aussi longtemps que le brûleur est chaud.
  • Sécurité antisurchauffe : il arrête le feu si celui-ci semble trop fort.
  • Sécurité antidébordement : il arrête le feu si un liquide tombe sur la plaque.
  • Verrouillage du clavier de commandes : le blocage des commandes limite les risques de brûlures des petites mains trop curieuses.
La table de cuisson électrique

La table électrique fonctionne grâce à une résistance placée sous chaque foyer. Dotée d'une bonne inertie, elle présente aussi l'avantage d'être facile à utiliser et à installer. De plus elle est peu coûteuse et ses plaques, en fonte, sont très solides.

Quelle utilisation ?

La table électrique fonctionne grâce à une résistance placée sous chaque foyer. Dotée d'une bonne inertie, elle présente aussi l'avantage d'être facile à utiliser et à installer. De plus elle est peu coûteuse et ses plaques, en fonte, sont très solides.

  • Le petit format : idéal dans un studio ou une caravane, la plaque électrique ne prend pas beaucoup de place.
  • La facilité d'utilisation : il suffit de tourner un bouton pour moduler la puissance de la cuisson.

Remarque : contrairement aux autres modèles de tables de cuisson, généralement encastrables, la table électrique se trouve facilement à pose libre. Il suffit de la poser sur un plan de travail, non percé, pour la faire fonctionner. Mobile, elle peut aussi être utilisée dans les campings cars, par exemple.

Quel design ?

Une plaque électrique se compose d?un support en inox surmonté d?un ou de plusieurs foyers en fonte. Les couleurs les plus fréquentes pour le support sont le noir, le blanc et le gris inox.

  • Une plaque : petit format d'appoint de 25 centimètres.
  • Deux plaques : petit format pour appartement de 30 centimètres.
  • Trois à quatre plaques : format standard de 60 centimètres.

Comment choisir sa table électrique ?

Les performances : la puissance d'une table électrique va de 450 à 3 000 watts. Plus le diamètre d'un foyer est large et plus sa puissance est élevée.

La sécurité : pour assurer la sécurité des utilisateurs, certains modèles de tables électriques prévoient un témoin lumineux de mise sous tension.




La table de cuisson au gaz

La bonne vieille méthode au gaz remporte encore aujourd'hui les faveurs des plus grands chefs. La chaleur produite vient du réseau communal ou d'une bouteille de gaz.

Quelle utilisation ?

La table de cuisson au gaz se targue de cuire simplement, mais avec une grande précision. Quoi de plus agréable pour les cordons-bleus ! Les principaux atouts de la plaque gaz :

  • La simplicité : tournez le bouton et la flamme sort du brûleur ! Plus besoin d'allumettes !
  • La précision : à l?image d?un robinet d?eau, pour stopper la diffusion de chaleur instantanément, il suffit de tourner la molette et la flamme disparaît. Le réglage de la cuisson est opéré à l'oeil nu suivant l'intensité de la flamme.

Quel design?

La surface de votre table de cuisson au gaz peut être en verre, en émail, en inox ou en fonte. Elle épouse des couleurs plus variées que l?induction : le gris inox, le blanc de l?émail, le noir et parfois la couleur sablé marron.

La table de cuisson au gaz est généralement disponible en trois dimensions :

  • 2 brûleurs : environ 30 centimètres de large, idéale pour de petits espaces
  • 3 à 4 brûleurs : environ 60 centimètres, la taille standard
  • 4 brûleurs et plus : 60 centimètres et plus : vos casseroles, poêles et woks ne seront plus à l'étroit.

Comment choisir sa table au gaz ?

• Les performances et la consommation

La puissance maximale d'un brûleur va de 800 à 3 000 watts. Un brûleur spécialisé pour une cuisson avec de gros récipients, comme les woks, peut atteindre 5 000 watts.

La plupart des tables de cuisson au gaz sont vendues avec une préinstallation au gaz de la ville. Mais si vous l?alimentez avec une bouteille de gaz (butane, propane), il faudra remplacer l?injecteur gaz de ville par un injecteur adapté à votre bouteille (cet injecteur est généralement fourni avec la plaque).

Attention : choisissez bien votre tuyau d?installation en fonction du raccordement souhaité.

Si vous faites le choix d'une bouteille de gaz, vous devrez la remplacer tous les six mois environ. Lorsque la bouteille est presque vide, achetez une bouteille neuve à l'avance afin de ne pas vous retrouver sans plaque de cuisson. Sinon, gare aux repas froids !

• Les fonctionnalités utiles et la sécurité

Les tables au gaz moderne sont équipées d'un système d?allumage intégré aux manettes. Les allumettes ne sont plus nécessaires. Pour allumer le feu, il suffit de tourner la molette d'un geste franc. Le déclencheur se met en marche et la flamme apparaît.

Afin de limiter les risques, certains modèles de tables au gaz sont équipés d'un système de sécurité appelé Thermocouple. Lorsque la flamme est éteinte, l'alimentation en gaz est coupée. Utile si vos enfants ont des mains baladeuses?

La table de cuisson mixte

Une table de cuisson mixte combine deux types de foyers. Elle associe en général le gaz avec la fonte, la vitrocéramique et l?induction, mais d'autres associations restent possibles. Une plaque de cuisson mixte se compose de 4 foyers. La répartition de ces 4 foyers présente le plus souvent un foyer en fonte électrique pour 3 feux au gaz, mais il n'est pas rare de trouver 2 plaques gaz et 2 plaques à induction.

Attention : pour installer une plaque mixte contenant un brûleur au gaz, il faut bien sûr disposer d'un raccordement adéquat. Une telle plaque ne se pose pas n'importe où.

Quelle utilisation ?

Si vous n'avez pas envie de choisir entre les performances de l'induction, la précision du gaz, la rapidité d'un foyer électrique ou bien encore le mijotage doux obtenu sur une plaque vitrocéramique, la table mixte combine vos envies.

  • La cuisson sur mesure : chaque plaque est adaptée à un plat.
  • Jamais de panne : si l'une des alimentations (gaz ou électricité) est coupée, il reste possible de cuisiner sur l'autre foyer.

Une table mixte présente généralement une largeur de 60 centimètres. Les plus grosses tables mixtes mesurent 75 centimètres de large.

Comment installer une table de cuisson ?

La plupart des tables de cuisson sont encastrables. Chez Boulanger, nos techniciens livrent la table de cuisson à votre domicile. Ils peuvent également se charger de la découpe de votre plan de travail. Voici la démarche à suivre si vous souhaitez installer vous-même une table de cuisson :

Avant de la poser, préparez l'emplacement dédié. Le plan de travail doit être :

  • résistant à la chaleur
  • à la taille de la table.
  • éloigné des autres appareils et de l'évier, surtout s'il s'agit d'une plaque à induction.
  • à côté d'une prise électrique (ou de gaz) aux normes.

L'installation reste simple, mais faites-vous aider (la table pèse lourd). équipez-vous d'un crayon, de mastic et d'une scie.

  • Posez la table sur le plan de travail.
  • Dessinez les contours au crayon.
  • Avec une scie, coupez le long des traits.
  • Versez du mastic sur la coupe.
  • Posez doucement la table sur son emplacement.
  • Fixez la table de cuisson à son support (avec des vis ou des clips, selon le modèle).
  • Branchez la table.
Comment bien entretenir sa table de cuisson ?

Un entretien régulier de sa table de cuisson après chaque utilisation est essentiel pour garder ses plaques resplendissantes et saines durant de longues années. Une table de cuisson ne se nettoie pas de la même manière si elle fonctionne à l'induction ou au gaz. Un nettoyage optimal de sa table de cuisson limite les risques d'altérations (rayures, par exemple). En plus, cela épargne d'épuisantes séances d'huile de coude! Le tableau ci-dessous indique comment entretenir sa table de cuisson.

Comment enlever une trace de rouille sur une plaque de cuisson en fonte ?

Pour enlever une trace de rouille, deux cas de figure sont possibles :

  • Pour prémunir une table de cuisson de l'apparition de rouille, appliquez de temps en temps un chiffon imprégné d'huile.
  • Si une trace apparaît, versez du citron dessus, laissez agir, puis épongez.
Comment limiter les risques de brûlures des enfants ?

La curiosité naturelle des enfants peut parfois entraîner des catastrophes. Heureusement, les constructeurs prévoient des mesures de sécurité pour éviter ces accidents.

  • Induction et vitrocéramique : le verrouillage des touches.
  • L'induction : seul le récipient chauffe.
  • Le gaz : le système thermocouple

Nos conseils pour éviter les brûlures :

  • Tournez la queue des casseroles et des poêles vers l'intérieur pour éviter de les renverser par accident.
  • Expliquez aux enfants qu'il ne faut pas toucher une plaque de cuisson, surtout lorsque le signal est rouge.
  • Ne rien laisser cuire sans surveillance.
  • Vérifiez régulièrement la mise aux normes de votre raccordement au gaz ou électrique.

L'essentiel à retenir ...

Au coeur de la cuisine, la table de cuisson sert aussi bien aux novices qu'aux amateurs de gastronomie. Induction, gaz, vitrocéramique, électrique ou encore mixte, quelle plaque de cuisson vous convient le mieux ?

Une table de cuisson à induction s'impose pour beaucoup comme le top du top en la matière. écologique, rapide et précise, elle offre un design contemporain irréprochable à votre cuisine. Cette table de cuisson familiale protège les tout petits et les têtes en l'air de la majeure partie des risques de brûlures.

La cuisine au gaz n'a pas dit son dernier mot. Grâce à elle, il est possible de maîtriser la cuisson au doigt et à l'oeil. Plus pratique qu'autrefois, elle a troqué les allumettes contre un déclenchement automatisé.

Pour déguster de bons petits plats en quelques minutes seulement, vous pouvez compter sur la plaque vitrocéramique ! Autre avantage : vous pouvez utiliser tous types de récipients de cuisson avec elle.

Vous venez de vous installer ou vous souhaitez ménager votre portefeuille ? Rien de tel qu'une plaque électrique pour débuter en cuisine seul ou à deux. Simple et facile d'emploi, votre table de cuisson électrique mijote pour vous de délicieux plats, même si vous n'avez que quelques minutes à consacrer à vos repas.

Vous êtes exigeant et vous souhaitez la meilleure installation dans votre cuisine : optez pour une table mixte. Elle permet de profiter de deux techniques de cuisson, le gaz et l?électricité dans la plupart des cas.

Boulanger, spécialiste du Multimédia et de l'électroménager